Affiner la connexion par le travail en liberté

Dans un rond de longe, en liberté, améliorons la connexion avec notre cheval et sa locomotion par notre position par rapport à lui et par l’énergie que nous suggérons par notre propre attitude.

Les principes de base, si nous avons préalablement établi la connexion et le respect, sont que notre position, centrale dans le rond de longe,

  • le pousse vers l’avant si nous nous plaçons au niveau de son arrière-main, au moins en arrière de la sangle de selle, ou derrière lui,
  • à l’inverse, le ralentit ou le stoppe si nous nous portons au niveau de son avant-main ou devant lui,
  • le repousse vers la clôture du rond de longe si nous avançons vers son épaule (entrer dans sa bulle),
  • à l’inverse, l’invite à revenir vers le centre et vers nous (entrer dans notre bulle) si nous reculons sur le rayon opposé.

Ainsi, notre simple position le pousse à avancer ou à ralentir, s’arrêter, voire reculer, selon que nous sommes sur son arrière ou sur son avant. Elle le repousse vers la périphérie si nous avançons vers lui quand il veut couper au plus court sur le cercle. Elle l’invite au contraire à revenir vers le centre, si nous reculons. En associant ces positionnements, on peut l’inciter à changer de main vers l’extérieur en avançant sur son avant-main, vers l’intérieur en reculant devant son avant-main, puis en ré-avançant vers elle une fois que la tête est passée devant nous.

 

Dans cette relation connectée, ne pas oublier que notre cheval est notre miroir émotionnel et d’énergie.

  • Si nous montons notre niveau d’énergie sur son arrière (montrer énergiquement la direction, positionner la chambrière derrière lui, agiter cette chambrière doucement ou en la faisant siffler ou en allant le toucher au niveau de la croupe sont des façons croissantes de manifester notre énergie), nous le poussons à augmenter la sienne vers l’avant et à augmenter le rythme de son allure actuelle ou à faire une transition ascendante.
  • Si nous baissons notre énergie dans la même position par rapport à lui ou si nous orientons notre énergie non plus sur son arrière, mais devant lui, nous l’invitons à baisser sa propre énergie (ralentir le rythme ou faire une transition descendante) ou à maintenir son énergie vers l’avant mais en changeant de main.
  • En passant sur son avant-main tout en baissant notre énergie, nous l’invitons à baisser sa propre énergie dans une transition descendante, puis à s’arrêter si nous insistons dans cette attitude, puis à reculer.

En combinant ensuite de façon fluide nos variations de position et nos variations d’énergie, nous arrivons à le faire travailler en liberté dans une sorte de ballet à 2, dont vous devez rester le meneur. Ce travail vous confirme dans votre position de leader puisque c’est vous qui décidez des variations d’allures et de directions, du moment de l’arrêt, de celui du reculer et … de celui (très important) de la pause, du confort et des grattouilles.

Avant d’en arriver là, essayer déjà de mettre votre cheval dans la direction et dans l’allure que VOUS avez choisies. Et de l’y maintenir. Pour cela, vous devez mettre toute l’énergie nécessaire, mais rien que l’énergie nécessaire. Comme votre but est de faire travailler votre cheval avec les aides les plus légères possibles (du moins, je l’espère), une fois cette direction et cette allure obtenues, accompagnez le du regard, mais NE FAITES RIEN. Gardez-vous de toute stimulation permanente qui le désensibiliserait et vous obligerait à en augmenter sans cesse l’intensité (raté pour la légèreté!). Attendez qu’il fasse une bêtise (changer de rythme, d’allure, de direction) pour corriger l’erreur en remettant immédiatement, mais seulement le temps nécessaire à corriger l’erreur, l’inconfort de la stimulation. Ainsi, vous lui apprenez à se porter tout seul et régulièrement dans le mouvement que vous lui avez demandé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s